Mettons
fin à l'élevage
intensif

En France, 80%
des élevages sont industriels.

Les animaux sont enfermés en forte concentration dans des bâtiments et subissent des mutilations sans anesthésie.

Suite à la diffusion de notre vidéo sur la castration à vif des porcelets, le ministre de l’agriculture a annoncé la fin de cette pratique d’ici fin 2021.

RED PILL en un an:

45 Millions de vues
43 Enquêtes
13 marques visées
170 articles de presse
5 procès gagnés
6 bénévoles

poules en cage

"C'est pas de l'élevage ça, c'est l'enfer!"
stomy bugsy

0
Millions de vues

Pour la première fois au monde, des équipes de télévision nationales ont suivi des lanceurs d’alerte en enquête.

RED PILL est une association à but non lucratif créée en octobre 2018 par William Burkhar et Léa Dubost. L’association s’est spécialisée dans la production de vidéo-enquêtes en élevage intensif afin d’éveiller les consciences sur les conditions de vie des animaux dans ce genre de lieu, mais aussi sur la pollution et les problèmes humains engendrés.

"Dans les élevages intensifs, neuf fois sur dix, on trouve des cadavres, des dizaines de tablettes de médicaments, des seringues, des scalpels extrêmement sales, des insectes, des cafards, des animaux mutilés et des bennes remplies de cadavres... Les cochons, lorsqu'ils décèdent, sont séparés des autres, placés dans un petit couloir avant d'être, seulement dans les jours qui suivent, mis à la poubelle. Et encore, il y en a tellement que les éleveurs ne se cassent même pas la tête à les mettre dans la poubelle... Il nous est arrivé de visiter des élevages où les cochons morts, dans un état de décomposition avancé, étaient laissés au milieu des vivants."

- William Burkhar, Les Inrocks, 19 septembre 2019​

Fausse publicité, vrai mensonge

nous nous sommes rendues chez l’éleveur de la publicité “Venez vérifier” de Fleury Michon pour découvrir qu'il est impossible de visiter leurs élevages.

Afin de sensibiliser un public plus large, RED PILL a aussi décidé d’inviter des personnalités et des journalistes à suivre ses lanceurs d’alerte lors d’enquêtes en élevage intensif :
  • Hugo Clément (3,5 et 12 millions de vues)
  • Stomy Bugsy (8 millions de vues)
  • Le député Bastien Lachaud (1,5 millions de vues)
  • TMC
  • BFMTV
  • Paris Match
  • Le Point
  • France 3 Pays de Loire
  • France 3 Alsace
  • Arte
L’association a même été la première au monde à inviter une équipe TV au complet (celle de BFMTV) à enquêter avec elle dans un élevage intensif.
L’association qui a déjà reçu le soutien du public et des médias, fait actuellement face à 6 procès pour avoir filmé la réalité sans filtre de l’élevage intensif. Quatre d’entre eux ont déjà été gagnés.
Nous voyons ces procès comme une tribune politique pour faire changer les normes des élevages intensifs et montrer que tout citoyen devrait avoir le droit à plus de transparence concernant la provenance de son alimentation. Pour arriver à avoir plus de poids concernant une avancé législative, nous n’hésitons pas à fournir des images à des association ayant plus de renommée que nous. En octobre dernier, nous avions fournis des images de castration à vif des porcelets à Welfarm, et grâce à cela nous avions réussi à obtenir une promesse de la part du Ministre de l’Agriculture : la fin de la castration à vif des porcelets d’ici 2021.
 
 

"L'industrie agroalimentaire a plus que jamais besoin de lanceurs d'alerte." - 12/11/2019

FAIRE UN DON







merci!

Faire un don

Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Termes

Total du don : €20.00

Une petite question?

N'hésitez pas à nous envoyer un message ou nous appeler au 06 45 93 73 07